dimanche 30 août 2020

Hautes-Alpes

 

Entre les grèves de train de décembre 2019 et le confinement de mars 2020, la saison d’hiver à Serre-Chevalier fut un peu insolite.

Transporté en voiture par mes deux chauffeur(e)s depuis la Vendée, je suis téléporté sans transition dans les stations enneigées hautes-alpines.

Gap

Chantemerle

Briançon



Peu de sorties durant ces trois mois ; les deux randos en raquettes en altitude sont cependant idéales pour observer les hauts sommets sous une autre parure.



Le Monêtier



 

Après le déconfinement, je suis comme un lion libéré de sa cage, et les occasions sont nombreuses pour partir randonner à pied ou à vélo à la journée.


Ecrins

plateau des Emparis




lac de l'Eychauda

Mont Chaberton...


... vue sur le Mont Blanc


vallée étroite

montée vers le fort de Janus...


vue sur Montgenèvre


 

Fin juin, je pars faire le tour du département des Hautes-Alpes pendant une semaine.




Passé l’Izoard, je bivouaque au pied de du col d’Agnel un peu avant Molines. Le lendemain matin, les brebis monopolisent le bitume pour la dernière répétition avant la transhumance.





 

Au col, la vue vers l’Italie est bloquée par la brume. Côté français, les Ecrins barrent l’horizon.


route du col d'Agnel

au sommet, vue sur les Ecrins


Dans la descente, je fais un crochet par Saint-Véran. Le village-rue situé dans un lacet de montagne est remarquable.






 

Après les gorges du Guil, je retrouve la Durance.

Gorges du Guil


Depuis Embrun, une petite route hyper-pentue et tranquille permet de dominer le lac de Serre-Ponçon, et offre de belles vues autour de Saint-Apollinaire.




 

Une route en faux-plat descendant mène au pied du château de Tallard.





Puis je quitte la Durance pour les routes quasi désertes de la Baronnie Provençale, en faisant même une petite incursion dans la Drôme.


église de Sainte-Cyrice, atteinte après plus de 2km de piste

Saint-André de Rosans

en quittant les Baronies par le col d'Ubaye


 

Passé Montmaur, je contourne le massif du Dévoluy par l’ouest, puis glisse dans le défilé de la Souloise jusqu’au lac de Sautet.

Montmaur, au pied du Dévoluy


défilé de la Souloise

canal de Pellafol

lac de Sautet


 

Je suis en Isère. Une boucle autour de La Mure permet de longer le Vercors.

 

Drac et Vercors

Saint-Jean d'Hérans

montagne de Féraud

Avant l’ascension du col d’Ornon, je fais une incursion dans le massif des Ecrins en montant au hameau de Valsenestre.

Valsenestre


Les troupeaux de brebis éparpillées le long de Valjouffrey sont légion, et les mastodontes qui les gardent pas toujours très accomodants … je ne m’éternise peu !

 

Au pied du Lautaret, le téléphérique de la Meije marque la fin de cette escapade.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.