mardi 26 novembre 2019

boucle automnale

Pour cette grosse semaine de vélo à la mi-novembre, j'accompagne Kevin dans sa traversée est-ouest du pays.

Après les pluies incessantes depuis le mois d'octobre, la météo est plutôt clémente.

Sèvre niortaise



Nous filons plein sud-est, en passant par Cognac, puis le sud d'Angoulême.

pause-café à Cognac

château de Bouteville


Un peu avant Villebois, dans le matin encore brumeux, l'étrange silhouette du château de la Mercerie perché sur une butte intrigue.
Adossé au logis principal, une longue galerie au style antique longue de 220 mètres laisse un goût d'inachevé. Elle fut dans les années 1930 l'œuvre des frères Rhéthoré qui, par manque de fonds, ne purent la terminer.

château de la Mercerie


A Cubjac, à l'est de Périgueux, je laisse filer Kevin seul vers la Lozère et les Alpes.





Je remonte l'Auvézère sous un soleil radieux et profite, malgré le froid, de superbes haltes dans les villages de Dordogne, comme à Hautefort ou Saint-Robert.

Hautefort

Saint-Robert

vue sur la Corrèze



A Arnac-Pompadour je suis déjà en Corrèze.
Les Pompadour, qui reconstruisirent entièrement le château des Lastours en 1500, est au 16ème siècle une des familles les plus importantes de la province. Mais c'est Jeanne-Antoinette Poisson qui rendit célèbre ce patronyme, grâce au roi Louis XV qui légua à sa favorite l'immense domaine. Bien qu'elle n'y vînt probablement jamais, la marquise de Pompadour y développa l'activité d'élevage équin. Malgré l'échec initial de l'entreprise, Arnac-Pompadour est aujourd'hui un haras réputé.

château Pompadour

hippodrome


Après Vigeois et son église abbatiale,

abbatiale de Vigeois



je traverse Uzerche, sise dans un méandre de la Vézère. Autour de la papeterie, un éco-quartier a permis à la petite ville de gagner son indépendance énergétique.

Tour du Prince Noir

le lycée public s'oppose à l'église Saint-Pierre

la turbine VLH, immergée, a un très faible impact environnemental

éco-quartier de la papeterie



Le chemin du retour commence par le sud de la Haute-Vienne.

Coussac-Bonneval


A Châlus, où périt Richard Cœur de Lion, débute une voie verte de 15 kilomètres. Une borne nous apprend l'origine des nombreux noms en -ac de la région : il s'agit du suffixe gallo-romain -acum qui désignait le domaine agricole de tel ou tel individu.

voie verte Châlus - Ouradour



Après Rochechouart et son imposant château, j'entre à nouveau en Charente, par des demi-routes qui traversent des petits villages à l'architecture en pierre toujours intéressante.

Rochechouart

Valence

château de Bayers



Passées des plaines d'éoliennes venteuses, puis d'immenses zones boisées autour de Chizé, je glisse vers le marais poitevin, en franchissant à nouveau la Sèvre niortaise, à Arçais cette fois-ci.


Arçais

Damvix


Les routes vendéennes maintes fois arpentées marquent la fin de ce petit périple automnal.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.